Previous Next
Les deux co-fondatrices Anna Alex (à gauche) et Julia Bösch (à droite). © OUTFITTERY
© OUTFITTERY
© OUTFITTERY
© OUTFITTERY

Anna Alex OUTFITTERY
Texte : Rédaction magazine ceo/Photos : OUTFITTERY GmbH

#pleine_d’énergie #créative #Outfittery

Le style qui donne confiance

La mode doit être un plaisir – c’est ainsi que la jeune entrepreneure Anna Alex décrit la promesse de marque de sa start-up en ligne, OUTFITTERY. Voici cinq ans que conseillères en mode et stylistes approvisionnent en tenues bien assorties les hommes qui considèrent le shopping comme une perte de temps. Un processus d’interaction qui tourne tout entier autour de LEUR confiance.

« Les innovations ne viennent pas ­forcément des ­dirigeants. »

Pour Anna Alex, la confiance évoque la famille, les amis et les relations commerciales. Des composantes qui sont d’ailleurs centrales dans le modèle d’affaires de son entreprise dont l’ambition est de transformer l’expérience de shopping en événement privé. Lorsque le colis arrive, l’essayage se transforme en défilé de mode à la maison ou, pourquoi pas, au bureau. Elle encourage d’ailleurs ses clients à rechercher ce sentiment de fierté et à le fêter comme un plaisir quotidien.

L’avis des autres, partenaires, amis et collègues de travail, le prix, les marques et le picotement de l’instant créent une confiance durable et font partie intégrante du processus de décision du client. Celui-ci doit pouvoir être sûr que ses achats de vêtements ne sont pas un mal nécessaire mais un petit événement heureux. Pour Anna Alex, la plus belle preuve de confiance est lorsqu’un homme s’écarte ne serait-ce qu’un tout petit peu de son statu quo stylistique.

Le client est le pivot central des activités, car s’il est satisfait, il sera fidèle et s’il est fidèle, le taux de nouvelles ventes augmentera. En arrivant sur le site de l’entreprise, le client intéressé doit d’abord remplir en ligne un questionnaire standard. S’il le souhaite, il pourra être contacté par téléphone. Ces conversations offrent l’occasion de nouer une relation personnelle et de présenter d’autres idées. Toutes ces informations permettent aux conseillers en mode de préparer ensuite les articles parfaits.

La jeune entrepreneure attend en priorité que les préférences des clients se reflètent dans l’offre et l’expérience d’achat. Les tendances vestimentaires sont régulièrement examinées au sein de groupe cibles et de nouveaux produits présentés à des « béta-testeurs ». « L’important est de bien écouter nos clients », nous dit Alex. Les innovations ne viennent pas forcément des dirigeants. Les bonnes idées sont discutées en interne, encouragées et lorsque cela est pertinent et possible, mises en œuvre. Cette manière de procéder fait partie intégrante de la culture d’une entreprise innovante.

Anna Alex considère la numérisation comme un outil technique et une base structurelle. C’est pourquoi elle emploie une équipe d’experts en apprentissage automatique et un chief data officer. L’équipe technique dispose des outils appropriés et des analyses de données pour soutenir les stylistes dans leur travail. Pour Alex, la numérisation est une chance énorme de faire quelque chose de bien pour les gens. « Alors, faisons-le ! » L’habillement et le style sont, quant à eux, des sujets personnels.

Pour Alex, le confort et l’inspiration font partie aussi d’une approche de confiance globale. Il faut susciter l’enthousiasme de l’acheteur par la simplicité de l’achat et le sentiment de bénéficier d’un petit quelque chose de particulier. Le but est, bien sûr, qu’il revienne et qu’il nous recommande à son entourage. Pour cela, la dynamique créatrice veut combler véritablement ses clients. Au vu des chiffres d’affaires en augmentation et de la satisfaction élevée des clients, elle y est parvenue jusqu’ici.

Questions brèves – réponses brèves

Quelle est votre application favorite ?

Headspace, une application de méditation.

Vous souvenez-vous de votre premier téléphone portable ? De quel modèle s’agissait-il ?

Un Panasonic, plein d’autocollants.

Quel fond d’écran avez-vous sur votre ordinateur portable ?

Ma fille Ida.

OUTFITTERY GmbH

« Bien présenter, tout simplement », telle est la promesse de marque de OUTFITTERY Gmb Sarl dont le siège est à Berlin. La start-up propose aux hommes qui n’aiment pas le shopping mais qui aiment être bien habillés des tenues ajustées à leur profil par une styliste. L’entreprise de commerce en ligne emploie 300 personnes, dont 150 stylistes, ainsi que 25 conseillers en mode dans la filiale suisse à Zurich-Kloten. Anna Alex et Julia Bösch, les deux co-fondatrices, ont décidé de créer l’entreprise après avoir entendu un de leurs amis, de retour de New York, raconter ses difficultés à acheter des vêtements et sa décision de s’offrir un « personal shopper ». Les premiers colis ont été envoyés début 2012. Anna Alex, 33 ans, a étudié l’économie, la sociologie économique et la psychologie à Fribourg-en-Brisgau (Allemagne). Elle a travaillé à l’institut Walter-Eucken et a été membre de la fondation libérale Friedrich-Naumann. Elle est aujourd’hui mère d’une petite fille et entrepreneure heureuse.

outfittery.ch